Salle des Peintres, entrée
Entrée de la salle des Peintres


A
l'origine, au XIX ème siècle, des artistes nés sur l'Île de Ré et devenus célèbres comme le peintre de la Marine Gaston Roullet ou William Barbotin, vont amorcer une création artistique sur l'Île qui ne s'arrêtera plus.

D
ans l'entre deux guerres, des artistes comme Louis Giraudeau sensibilisent l'École Rochelaise à la lumière et aux paysages rétais faisant des émules : Louis Suire, Gaston Balande...

L
es peintres de Montparnasse comme Roger Natter ou Jean Franck Baudoin viennent en vacances dès les années 1920 et immortalisent dans leurs œuvres, les paysages de Ré. Raphaël Drouart délaisse Paris et finit sa vie aux Portes, choisissant Ré et ses habitants comme source d'inspiration.

A
près la seconde guerre mondiale, Louis Suire entraîne dans son sillage des peintres comme Raymond Enard, tandis que Chapelain Midy revient fréquemment dans sa maison martinaise. Depuis de nombreux aquarellistes, professionnels ou amateurs, peignent l'Île de Ré comme un perpétuel hommage au peintre pêcheur du port d'Ars,
Octave Patureau dit "Tatave".

Salle des Peintres, suite
 

R. Chapelain Midy
R. Chapelain Midy, jetée Nord du port de La Flotte (huile sur toile)

 
G. Balande
G. Balande, Le Vert Clos, Saint-Martin (huile sur toile)
 
R. Drouard
R. Drouart, Pêche de nuit, Les Pigouilleurs (huile sur toile)
 
L. Suire
L. Suire, Roulottes à l'Île de Ré, 1928 (huile sur carton)
 
O. Patureau
O. Patureau dit "Tatave", Marais salant, Ars (aquarelle sur papier)